La vraie Assurance, c’est Dieu l’Univers TOTAL

Cet article est basé sur l’expérience d’Hubertelie avec ses bailleurs successifs depuis des années, notamment le bailleur actuel. Voir aussi l’article : « La revendication de notre héritage divin : le combat est spirituel » (19/08/20)


Dans ce précédent article au sujet des « bailleurs », il était question de l’importance de comprendre qu’il ne faut surtout plus les appeler nos «propriétaires » (car un locataire n’est pas la propriété d’un bailleur). Il s’agit de bien comprendre aussi la notion de Revendiquer notre Héritage Divin, c’est-à-dire cesser de consentir au paradigme des serpents et démons sous forme humaine, qui nous spolient de nos droits divins et universels.

Voici un extrait de l’article pour se remettre dans le contexte :

« (…) Car il n’est pas mon propriétaire, je ne lui appartiens pas, mais j’appartiens à Dieu, à l’Univers TOTAL. Il n’est que mon bailleur, le propriétaire provisoire d’un logement que moi, enfant de Dieu, je loue, comme aussi sont locataires beaucoup de fils et filles de Dieu, alors qu’en fait ce sont les héritiers du monde, comme le disent beaucoup de textes de la Bible (la Parole de Dieu).

Comme par exemple Psaume 37: 10, 11: « Un peu de temps encore et le méchant [ce qui veut dire l’être déconnecté de Dieu, une incarnation de la Négation] ne sera plus, et tu regarderas vers son lieu et tu ne le trouveras plus. Mais les humbles posséderont la terre et se délecteront d’une abondance de paix » .

Ou encore les paroles de Jésus en Matthieu 5: 5: « Heureux les pacifiques, car ils hériteront la terre. » »


Mon bailleur, un électricien à la retraite, qui à plusieurs reprises a mis ma vie en danger (vous allez comprendre avec au moins un exemple que je vais relater), pour ne pas dire la vie de ses deux locataires. Ce bailleur, un démon né humain, qui est par exemple aussi à fond dans la propagande actuelle sur le Covid-19 et les vaccins qu’il voulait insidieusement nous imposer (oui ces poisons, qui s’inscrivent dans un agenda de transhumanisme et de génocide d’une grande partie de la population mondiale, et qu’on appelle le vaccin anti-Covid). Lui qui se soucie donc plus du logement que de la vie de ses locataires, vient de m’adresser un mail pour réclamer l’assurance habitation 2021.  Oui, ce qu’on appelle l' »assurance habitation« , que je viens de lui fournir.

Mais au-delà de ce que beaucoup considéreront comme normal, comme faisant partie du « fonctionnement normal » de la société, des règlements notamment en matière locative, des lois, et tout le toutim, se posent pourtant des questions fondamentales, existentielles.

Cette question de l’assurance habitation est indissociable de la question de la sécurité des occupants d’une habitation, qui est infiniment plus importante que l' »assurance » de logement. En effet, l’assurance n’est qu’une question d’argent et de remboursement d’argent, etc., tandis que la sécurité a rapport avec la vie! En l’occurrence ici, la vie des locataires, des habitants d’un domaine, d’une ville, etc.

Et que dire quand on ajoute à cela les questions relatives à la face cachée du monde, la nature des gens et ce qui peut être leur face cachée, comme par exemple ce qui se dévoile à propos de ce bailleur au fil du temps, ce qui se passe avec lui. Quand je dis qu’à plusieurs reprises il a « mis ma vie en danger », il s’agit en fait d’un euphémisme pour ne pas entrer dans les détails de ce dont il s’agit vraiment.

Mais aussi, j’ai donné un indice important en disant que c’est un « démon né humain ». Tout est là en fait. Et vous vous doutez que je n’ai pas employé cette expression pour rien. Vous dire pourquoi est tout un autre long dossier dans lequel je n’enterai pas ici. Mais si j’ai évoqué l’idée c’est pour mieux éclairer la question de l’Assurance, opposée à la notion de Danger, de Risque, de Sinistre, d’Accident, etc..

Vous savez, ces choses soi-disant « normales » depuis que le monde est monde mais que nous avons été conditionnés et même formatés pour considérer comme normales, comme « faisant partie de la vie », et tout le blablabla. On apprend qu’une personne a eu « accident » de voiture? S’il ne s’agit pas d’un faux accident ou d’un crime déguisé en accident, démontré par la police ou la gendarmerie selon les méthodes d’enquêtes classiques et les paradigmes traditionnels, nous avons été programmés pour dire alors: « C’est la vie! » Ou: « Ce sont des choses qui arrivent ».  Ou encore: « C’est la faute à pas de chance ».

Un jour, sortant de votre séance de méditation (pas la méditation bouddhiste, chez moi ce mot méditation veut dire une séance de requêtes à Dieu l’Univers TOTAL, de communion et de communication avec lui, avec la Transcendance donc), et, arrivant à votre bureau pour commencer le travail du jour, vous constatez qu’il n’y a pas d’électricité, que vous devez compter sur la durée de charge de votre ordinateur d’environ 3h, en espérant que, si c’est une coupure générale de l’électricité dans la ville ou le quartier par exemple, le courant sera rétabli avant.

Mais votre femme voyant que vous avez fini votre méditation, et pensant que vous n’avez pas encore remarqué la panne de courant, vous en informe et dit que cela dure depuis un bon moment déjà, et que ça l’embête car elle ne peut pas faire le repas, parce que la cuisinière est électrique.

Vous décidez alors de vérifier si ce n’est pas plutôt un problème local. Vous allez voir au tableau électrique intérieur et là, première surprise: les interrupteurs sont tous en position « ON », mais le voyant général montrant l’arrivée du courant dans le domicile est éteint. Ce ne sont donc pas les disjoncteurs intérieurs (ou l’un d’entre eux) qui ont coupés le courant pour cause d’anomalie dans le domicile. Le problème est donc au niveau du disjoncteur général dans le boîtier extérieur au logement.

Vous décidez donc d’aller voir à ce niveau. Votre voix intérieure, que d’aucuns appelleront leur « petite voix » ou leur « inspiration », mais que j’appelle la « voix de Dieu », me dit: « Etant données les expériences avec ton bailleur, par prudence, ne va pas manipuler l’interrupteur du disjoncteur extérieur avec ta main, mais avec un bâton sec. »

Et à peine sorti pour aller sous l’arbre où se trouve le boîtier externe, il s’est mis à pleuvoir. Et je me dis: « Mince! Et il faut qu’il pleuve juste au moment où je sors faire cette opération concernant l’électricité. » Et le temps d’arriver au boîtier, le sol était mouillé autour de moi. Ah, j’oubliais. Pour ouvrir la porte, il faut manier un tournevis dans un trou métallique. J’ai pris bien sûr un tournevis protégé, on ne sait jamais…

Mais pour l’interrupteur abaissé du disjoncteur, la protection du tournevis n’aurait peut-être pas suffi, et vous allez comprendre pourquoi. Du bout de mon bâton sec, j’ai relevé l’interrupteur, et à peine levé il s’est produit un bruit explosif, avec un impressionnant jet d’éclair, et l’interrupteur s’est rabaissé aussitôt. Ma femme qui observait à quelque mètres, a entendu le bruit explosif.

Avant d’informer le bailleur de la situation, je remercie d’abord mon Dieu, puis je contacte une amie, que tu connais très bien n’est-ce pas, Abby Eve. Je lui explique ce qui aurait pu arriver ce jour-là, et on passe un moment à échanger par téléphone. Puis seulement ensuite j’appelle le bailleur pour lui expliquer en détail, point par point, ce qui s’est passé.

Et il me dit d’aller au tableau intérieur abaisser les trois interrupteurs du triphasé, ce que j’ai fait, et je le lui dis au téléphone. Puis il me dit d’aller essayer de nouveau de relever l’interrupteur du disjoncteur extérieur… Et là je luis dis carrément un  non catégorique! Comment donc un humain normal, quand on vient de lui décrire ce qui vient de se passer peut-il dire d’aller recommencer cette opération de tous les dangers, au lieu de faire intervenir simplement un professionnel?

Contrarié que je refuse (je le sentis dans sa voix), il répond donc qu’il va faire venir un électricien, et celui-ci arrive assez vite, il faut le dire.

danger-au-disjoncteur_0

Ci-dessus le disjoncteur au côté droit, quand l’électricien (dont on aperçoit un bout du pantalon de sa tenue bleue et sa main avec des gants professionnels tenant le haut de la porte), après avoir coupé l’arrivée du courant du réseau à l’arrière du boîtier, enlève la coiffe et débranche les fils alimentant le domicile (en bas du disjoncteur). Au passage observez le sol l’herbe mouillés tout autour du boîtier.

Et vous savez ce qui s’est passé à deux reprises avec le technicien quand il a voulu tester en relevant l’interrupteur que l’on voit au-dessus des fils? Eh bien, parce que lui a bien insisté pour relever cet interrupteur (alors que moi, avec mon bâton, j’ai relâché à mi-chemin dès que les éclairs ont commencé à jaillir accompagnés de la détonation) il y a eu deux fois une énorme détonation avec un jet d’éclairs, le tout beaucoup plus impressionnant que ce qui s’est passé avec moi. Et à deux reprises le technicien, que ne s’y attendait pas, a fait un grand  bond en arrière, en disant quelque chose comme: « Oh, la vache! »

Et le bailleur, un ancien électricien, voulait que moi-même un ancien enseignant de mathématiques et sciences physiques, mais pas un électricien de métier (à chacun son métier, hein?), j’aille pour la seconde fois manier ce disjoncteur, sans la moindre consigne de sécurité, et dans ce contexte que l’image montre et que je lui ai décrit en détail au téléphone, en même temps que ce qui s’est passé au premier essai?

Si j’avais écouté ce bailleur ce jour là, comme aussi à bien d’autres occasions, au lieu d’écouter Dieu ma voix intérieur, je ne serais probablement plus là à écrire ce témoignage et cette expérience.

Combien de situations de ce genre  ont fait dire que c’est un « accident », ou que « ce n’était pas le bon jour », ou que « c’est la faute à pas de chance », ou encore que « cela fait partie des aléas de la vie »,  et bien d’autres sornettes de cet ordre que les serpents d’Eden et les démons nés humains ont enfoncé dans les crânes du monde depuis qu’il est monde du Diable?

Combien de vies vampirisées ou de santé ou de sécurité volées par les démons invisibles ou en chair et en os, et crimes de démons ou sacrifices sataniques mis sous le compte d’un accident?

Etant déconnectés de Dieu la Vie, ils n’ont pas de vie en eux, pas d’énergie divine, que je nomme l’unergie et que la Bible appelle esprit saint ou esprit de Dieu. Ils n’ont qu’énergie négative, à l’image même de l’énergie électrique, qui peut détruire une vie. Et énergie négative ou énergie de l’onivers (ce qui veut dire univers déconnecté de Dieu l’Univers TOTAL) que je nomme onergie (voir les articles qui en parlent plus en détail, comme cet article par exemple, ou celui-ci qui parle des notions élémentaires de la Science de l’Univers TOTAL).

Ces êtres de nature démoniaque ont donc besoin de vampiriser l’unergie des autres jusqu’à les sacrifier carrément, pour vampiriser leur vie. Ils sont donc en fait le danger et le péril caché des autres, la cause cachée de tous les fléaux du monde, mais que leur monde fait passer pour les « aléas » ou les « risques de la vie ».

mortalis-et-vitalis-vampires-sont-la-racine-de-tous-les-maux

Et eux, quand un malheur les frappe, c’est que leur temps est arrivé de payer en enfer pour leurs crimes commis sur des enfants de Dieu. Et les systèmes d’assurance ne sont qu’un système de partage des risques que les êtres négatifs représentent et de partage de l’assurance, de la sécurité, de la santé et de la vie que les êtres positifs représentent.

Et maintenant, après l’exemple que j’ai donné, vous comprendrez mieux sans doute si je dis que mon Dieu est mon Assurance, tandis que des humains du genre de ce bailleur sont mon Danger, mon Risque, mon Accident, mon Sinistre, mon Péril? Et aussi le Sinistre des enfants de Dieu comme moi.

On me parle donc d’assurance habitation, pour qu’un bailleur soit couvert en cas de sinistre dans l’habitation, et que le locataire ou même un propriétaire n’ait pas à trop supporter financièrement les dommages. Ce que tout le monde admet comme normal, alors qu’en réalité seuls les enfants de Dieu ou les êtres positifs (ou unergétiques comme nous dirons aussi) méritent un système de protection contre le danger que représentent les autres.

Et le meilleur système de protection qui est ce que Jésus décrit en Matthieu 13: 24-30, 36-43, est simplement la séparation définitive les deux catégories d’êtres, les enfants de Dieu (ce qui veut dire les être unergétiques ou les êtres autrefois négatifs mais qui se sont reconnectés à Dieu l’Univers TOTAL la Source d’Unergie et de Vie, et qui deviennent positifs de ce fait) allant dans le monde divin, et les êtres négatifs ou qui persistent à l’être, étant jetés dans un monde négatif pire, ce qui est appelé enfer ou lac de feu.

monde-de-negation-separation-mondes

La question de l’Assurance n’est donc pas ce qu’on pense, et ce ne sont pas les démons nés humains qui diraient la vérité, car c’est à eux que ce système profite le plus. Ce sont en fait les enfants de Dieu qui paient l’addition unergétique à tous les niveaux, tandis qu’en fait ce système leur évite juste le pire de ce que les démons peuvent représenter pour chacun d’eux.

En effet, en cas de sinistre (toujours dû donc aux démons de manière cachée), et même si tout le monde paie l’assurance, ce sont surtout les autres enfants de Dieu qui cotisent unergétiquement via le système d’argent pour venir en aide à l’un des leurs qui ne pourrait pas seul faire face au sinistre. Et quant aux démons, en plus d’être la cause cachée des maux donc de ce sinistre qui frappe l’enfant de Dieu (sinistre résultant du vampirisme de l’unergie de la victime par un démon ou des démons; donc en fait les démons s’offrent en cachette une unergie qui n’a pas de prix et qu’ils ne méritent pas), ils profitent de ce système puisqu’ils paient aussi.

Ce qu’ils paient par leur cotisation ne remboursent nullement l’unergie sans prix qu’ils vampirisent au quotidien pour exister, vivre, faire leurs activités, leurs affaires, etc.. Et donc aussi, quand un sinistre les frappe soit à cause de ce qu’ils sont ou à cause du vampirisme d’un plus grand démon qu’eux, ils bénéficient aussi de la couverture des assurances.

Voilà la vérité sur les transactions énergétiques dans un monde de démons, mais que les démons ou leur chef le Diable qui gouverne ce monde ne diront jamais. Seul Dieu ou un serviteur de Dieu peut révéler  cette face cachée du monde.

Si l’on veut vraiment comprendre le monde, là on ouvre la Bible pour parler de Dieu et du Diable, de la vérité et du mensonge, du bien et du mal,  qui est donc en amont des questions comme celle de l’assurance, ici l’assurance habitation dont nous parlons. Après avoir donc soulevé les rideaux du monde pour voir ce qui se cache derrière les scènes, revenons donc à ce sujet spécifique.

Des gens par exemple peuvent s’introduire par des moyens pas nécessairement conventionnels dans un domaine pour nuire à une personne.  Et pourquoi pas commettre un sinistre pour faire accuser la victime. Si elle est vivante après ce crime, cela relève du bien et du mal, et au-delà de la question de Dieu et du Diable. Toute la question des assurances, c’est bien cela aussi.

Et aussi, j’ai noté chez le bailleur une tendance à m’accuser systématiquement en cas de problème. Comme ce matin où nous avons découvert le portail dans un état qui indique qu’il y a eu une intrusion. Il affirme que c’est moi qui ai oublié de le fermer comme il faut. S’il y a un problème que je signale, cela ne peut (selon lui) qu’être de ma faute, et pas autrement, et cela je n’apprécie pas du tout. Je le dis devant Dieu, Jésus et les anges, car au fil du temps les exemples vécus se sont cumulés.

Pour reparler de l’exemple du disjoncteur, s’il m’était arrivé quelque chose, ce bailleur n’est pas du tout du genre à dire: « C’est de ma faute, c’est moi qui lui ai fait prendre un risque en l’envoyant faire ce qui est du ressort d’un professionnel ». Il se livrerait plus que probablement à son ultime acte d’accusation sur la victime, et à titre posthume. Du genre: « Il n’a pas bien compris ce que je lui ai demandé de faire et a fait ce qu’il ne fallait pas, et l’accident est arrivé ».  S’il ne nie pas carrément m’avoir demandé de faire ceci ou cela.

La question de l’intrusion  n’est pas anodine justement parce qu’on parle d’assurance habitation, donc de la possibilité qu’une personne mal intentionnée vienne causer un sinistre, qui, dans la logique de ce serpent-bailleur,  sera mis bien sûr sur mon compte, sans envisager une autre possibilité.

Je lui ai dit au moins à plusieurs reprises dans nos conversations que j’étais enseignant de mathématiques et sciences et j’ai volontairement décidé d’arrêter ma carrière pour faire la Science de Dieu, visible au site https://hubertelie.com. Je démontre la fausseté des paradigmes actuels, notamment le mensonge que la question de Dieu ou du Diable ne puisse être élucidée scientifiquement. Ça, c’est le Diable qui le dit, pas Dieu, et c’est à cela que l’on reconnaît le Diable.

Une autre manière plus concrète de reconnaître le Diable, c’est de regarder ce que lui et ses suppôts font dans cette crise de Covid, qui est de leurs faits, et ce pour leurs agendas maléfiques. Voilà pourquoi un tel travail scientifique ne peut pas être payé par le Diable et son système. Ils ne paieront pas un travail qui les dévoile. Quand on  voit par exemple le nombre de personnes qui ont perdu leur boulot pour avoir exprimé une vision ou une opinion contraire à la propagande officielle. Au moins une enseignante de ma connaissance a été licenciée pour sa lutte pour la protection des enfants à l’école et contre la politique de sexualisation précoce.

En ce qui me concerne voilà pourquoi je n’ai pas attendu d’être licencié à cause de ma remise en question des paradigmes traditionnels, j’ai quitté le métier d’enseignant pour m’occuper pleinement de mon travail dans le Nouveau Paradigme, la Science de l’Univers TOTAL ou Science de Dieu. Je me contente du RSA pour faire ce travail, et je sais que le Diable et son système diront que c’est lui qui me donne le RSA, mais c’est faux! Et ceci aussi est  en rapport avec la question des assurances.

En effet, comme déjà expliqué, c’est grâce aux enfants de Dieu et à leur énergie vitale, que le Diable et les siens et leur système, qui vampirisent secrètement cette énergie par tous les moyens, peuvent vivre, exister, tant que Dieu tolère leur existence.

La vie, l’existence, n’a pas de prix, ils doivent donc tout à Dieu et aux enfants de Dieu, et à leur énergie divine. Le Diable et les siens, les démons donc, invisibles ou en chair et en os, ne sont que dangers et risques, maladies et morts. Mais c’est Dieu et ses enfants qui incarnent la vie, la santé, mais c’est leur santé et leur vie qui est volée et vampirisée par les démons, et on le voit maintenant clairement avec le Covid.

J’ai tenu à dire certaines choses à ce démon-bailleur quant aux notions de sécurité, d’assurance, la vraie, qui est plus celle de la vie des locataires que du logement. Nous aussi on tient à la vie donnée par Dieu, et on n’a pas du tout envie qu’il arrive un sinistre où nous habitons, même si on s’en sortait vivant. C’est la logique même de l’assurance dans l’esprit des enfants de Dieu: ils paient pour ne pas en avoir besoin.

Et aussi ils paient des loyers en travaillant pour un monde de Dieu où plus aucun enfant de Dieu ne paie de loyer à qui ce soit. Même pas à Dieu, et à plus forte raison à un humain ou à un système des humains. Car, comme Jésus l’a dit, les oiseaux du ciel ont des nids et ne paient pas de loyer. Et il dit à ses disciples: vous valez plus que des oiseaux.

Autrement dit, pourquoi les oiseaux ne paient pas de loyer, et sont nourris et logés gratuitement, et pas vous les enfants de Dieu. Il invite par là à réfléchir que quelque chose de fondamental n’est pas normal dans ce monde, et cette chose, c’est simplement l’existence du Diable dans le monde.

De notre côté, Dieu, Jésus et les anges, notre vraie Assurance, nous en sont témoins, nous faisons notre maximum pour éviter un sinistre qui nécessiterait de faire marcher notre assurance. Car les assurances ne sont est en fait qu’un système de répartition des risques fondamentalement représentés par le Diable et les démons. Il faut être éclairé par Dieu pour comprendre ce genre de vérités impliquant le Diable et les démons, qu’on n’entendra jamais dire dans ce monde. Oui, ce sont les enfants de Dieu qui apportent l’assurance (le contraire du danger et du risque), et c’est grâce à eux que ce système de partage d’assurance fonctionne.

On le voit maintenant par exemple très clairement dans cette crise du Covid, que la maladie est fabriquée par des gens démoniaques et entretenue par eux, pour leurs seuls profits. Les démons sont même derrière ce qui est appelé « erreur » et « accident ».

Nous ne consentons donc pas que les démons viennent nous faire courir quelque risque que ce soit, hier, aujourd’hui ou demain. Non consentement à aucun accident ou sacrifice de vie déguisé en accident ou sinistre.

Que le vrai Dieu, Jésus et les anges nous en soient témoins, pour faire payer par les flammes éternelles de l’enfer ceux qui nuisent ou ont encore l’intention de nuire aux enfants de Dieu.

Si un démon en venait à sacrifier des enfants de Dieu en prenant des précautions pour que l’assurance des sacrifiés lui rembourse les dégâts matériels qu’il a subi lors de son propre acte de sacrifice de vies divines, alors une éternité d’éternités en enfer et dans le lac de feu ne suffiraient pas pour ce ou ces démons pour rembourser les vies sacrifiées.

Ce que je dis là est absolument général, cela s’applique aussi aux innombrables vies d’enfants de Dieu sacrifiés dans cette crise du Covid et d’autres problèmes causés par les démons et leur système.

Hubertelie, le 5 septembre 2021


Auteur : AbbyEve

J'étudie la Science de l'Univers TOTAL, ma grande Révélation : le Paradis perdu et Retrouvé, le Paradigme de l'ALTERNATION.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s