Requête de l’Alternarité

(Par Hubertelie)

Ô Univers TOTAL, Univers-DIEU,
Ceux qui te nient se sont niés eux-mêmes,
Ils sont morts même quand ils sont vivants.
Leur vie est une anomalie, un paradoxe.
Quand ce qui ne doit pas exister existe,
C’est ce qui doit exister qui perd son existence.
Quand une chose qui doit être dans l’Onivers est dans l’Univers,
Alors une chose qui doit être dans l’Univers se retrouve dans l’Onivers.
Quand ce qui ne doit pas vivre dans notre monde y vit,
Alors c’est ce qui doit vivre dans notre monde qui meurt.

Ceux qui te nient ainsi que leurs actions sont toujours anti-alternaires.
Leur existence dans notre monde est une nuisance même quand ils ne font rien de mauvais.
Chaque bouffée d’oxygène qu’ils respirent est une nuisance,
Car ils respirent l’air auquel ils n’ont plus droit en raison de leur Négation,
Ce qui veut dire que par leur Négation l’un de nous ne respire plus, il est mort.
Les voir c’est voir un mensonge,
Même quand ils n’ouvrent pas la bouche pour dire quoi que ce soit.
Par leur seul être ils disent qu’ils sont des humains comme les autres,
Qu’ils sont des enfants comme les autres, des familles comme les autres,
Des parents comme les autres, qui font des enfants comme les autres,
Qui les aiment comme les autres,
Qui luttent contre les problèmes de la vie pour s’en sortir comme les autres,
Alors qu’en réalité les problèmes du monde, ce sont eux !
Qu’ils disparaissent du monde et tous les problèmes disparaissent !
Leur existence est une nuisance pour le juste,
Même s’ils restent immobiles sans rien faire,
Et à plus forte raison quand ils font quelque chose !
Ils nuisent quand on ne les voit pas et ne les entend pas,
A plus forte raison quand on les voit et les entend !
Leurs pas sur le sol est une nuisance pour le juste, leur rire est une nuisance,
Chaque bouchée de pain qu’ils mangent est une nuisance pour tes enfants.
Tous les bruits et gestes normaux de la vie que font les justes
Sont dans leur cas des bruits de nuisance, programmés pour nuire.
Rien de ce qu’ils font dans notre monde n’est normal,
Car eux-mêmes sont des anomalies vivantes, du fait de leur Négation.

Les actions de ceux qui te nient sont toujours mauvaises
Même si apparemment elles sont normales et innocentes.
Ils sont anti-alternaires, ils sont faux même quand ils sont vrais,
Ils font le mal même quand ils font le bien,
Et à plus forte raison quand ils font le mal !
Et c’est pour cette raison, ô Univers TOTAL,
Qu’en contrepartie je te demande
De me rendre alternaire, de nous rendre alternaires.
Celui qui te cherche est juste même quand il est injuste,
Tu le déclares sans péché même s’il est couvert de péchés,
Tu lui pardonnes, tu effaces ses péchés, tu le déclares saint même s’il est impur.
Celui qui se tourne vers toi s’est tourné vers la Vie,
Il est vivant même quand il est mort, la résurrection est pour lui.
Celui qui cherche la Vérité et la Lumière est dans le Vrai même quand il se trompe,
Même s’il dit des choses fausses ou inexactes,
Tu regardes son coeur, tu sais qu’il te cherche, tu déclares Vérité ses paroles.
Ses erreurs sont les balbutiements d’un enfant qui apprend à parler,
Ses faux pas sont ceux d’un enfant qui apprend à marcher dans tes voies.
Ses pas sont toujours vrais mêmes quand ils sont faux.

Rends alternaires toutes mes actions.
Que tout ce que je fais contre ceux qui te nient
Soit toujours contre eux, même quand c’est contre moi.
Que tout ce qu’ils font pour eux-mêmes soit toujours pour moi et contre eux-mêmes.
Simplifie-nous tous les problèmes épineux et les casse-têtes
Que nous causent sans arrêt la Négation et celles et ceux qui l’incarnent.
Que celui qui a le souci de te servir, de défendre ta cause,
Ne se trouve plus en train de faire quelque chose contre toi,
Une chose contre lui-même, qui fasse le jeu des ennemis.
Que devant une décision ou un choix
Je n’aie plus à me poser les questions épineuses de savoir
Si je dois faire telle chose Oui ou Non.
Que je n’angoisse plus en me disant :
Que faut-il que je fasse dans l’intérêt de l’Univers TOTAL ?
Si je fais ceci, est-ce une bonne décision,
Ou est-ce que je tombe dans les pièges des ennemis et fais leur jeu ?
Si je fais l’action spontanément en réponse à ce qu’ils font contre moi,
Ou que je fasse l’action après réflexion et convaincu que c’est ce que je dois faire,
Alors que ce soit toujours une action faite pour toi et contre eux.
Et si je me retiens de faire l’action,
Alors que ce soit aussi pour toi que je me suis retenu et contre eux.
Quelle que soit donc ma décision dans cette guerre livrée contre les ennemis,
Que ce soit toujours une bonne décision.
Alterne mes erreurs, transforme les en actions pour toi et contre mes ennemis.
Que ton dessein n’échoue jamais, que je n’échoue jamais dans ce que je fais pour toi.
Que celui ou celle qui te cherche n’échoue jamais,
Que l’échec soit toujours pour tes ennemis, pour nos ennemis.

Que la guerre entre ceux qui te nient et moi
Soit comme une Partie d’Echecs toujours gagnante pour moi,
Une partie où je gagne toujours même quand c’est moi qui perds,
Et où ce sont eux toujours qui perdent même quand ils gagnent.
Que l’Echiquier soit l’Echiquier de l’Alternation, de l’Alternarité.
Que la Partie, quelle que soit la configuration sur l’Echiquier,
Soit un Réseau de Mat en ma faveur,
En faveur de tous ceux qui te cherchent, ô Univers TOTAL,
Tous ceux qui reviennent vers toi, qui entrent dans l’Alternation.
Que la Partie soit toujours en défaveur de tous ceux qui te nient,
Tous ceux qui rejettent ta Science, ta Lumière, et combattent tes serviteurs,
Que ce soit toujours en défaveur de la Diablesse, du Diable, de tous les démons.
Que tout coup qu’ils jouent soit toujours contre eux, les pires comme les meilleurs,
Et que tout coup que je joue, même les yeux fermés ou aléatoirement,
Soit toujours un coup gagnant pour moi.
Que je n’aie donc plus à réfléchir, à m’inquiéter de savoir quel coup jouer,
Que je ne me pose plus la question de savoir quel est le meilleur coup à jouer,
Ou quel est le pire coup à ne pas jouer.
Je chercherai néanmoins le meilleur coup
Et je ferai de mon mieux pour éviter des erreurs.
Mais toutefois, que tout coup que je joue soit le bon, même s’il est mauvais,
Que tout coup que je joue soit alternaire.
Si j’ai en horreur un coup et que je ne le joue pas,
Que ce ne soit pas une faute, mais que j’aie toujours raison de ne pas le jouer.
Et si je juge que c’est tel coup qu’il faut que je joue,
Que ce ne soit jamais non plus une erreur tactique ou stratégique,
Mais que sur l’Echiquier de l’Alternation, de l’Alternarité,
Tout ce que je fais soit bon pour toi, ô Univers TOTAL,
Que cela soit bon pour nous, pour tous tes enfants,
Oui, que cela soit pour l’accomplissement de ton Programme.


Accéder à la page principale des requêtes adressées à l’Univers TOTAL


Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :