Le vrai « Téchouva » ou « Repentance » c’est la repentance collective des juifs quant à l’assassinat de Jésus, le Messie.

Extrait de la page « L’Univers TOTAL, la Politique et la Société»

[…] Officiellement, par « sionisme », il faut entendre le souci d’Israël ou des juifs d’avoir simplement une terre, de suivre des traditions tranquillement sur cette terre-là. Mais là réalité est complètement autre chose. De plus en plus de gens se rendent compte du vrai programme, qui n’a rien de divin du tout, qui n’est pas une bénédiction pour le monde, mais au contraire une malédiction! Beaucoup de peuples en souffrent, le monde entier en souffre, tout simplement.

C’est la vérité qu’ils ne veulent pas entendre, et depuis 2000 cela n’a pas changé. C’est ce que Jésus en son temps déplorait (Matthieu 15: 3-9), et on sait quel sort leurs pères lui ont fait subir, sans que leurs descendants à ce jour ne s’en soient repentis. Les rabbins prêchent le « Téchouva », ce qui veut dire « Repentance ». Mais pour eux, cela veut dire la conversion de tous les juifs et si possible le monde entier dans leur judaïsme talmudique. Mais le vrai « Téchouva » ou « Repentance » n’est pas le retour des juifs à la tradition des « pères », mais leur repentance collective par rapport au grand crime que leurs pères ont commis il y a 2000 ans, sur « Jésus de Nazareth le Roi des Juifs ». Cela veut dire que les enseignants et les élites d’Israël devront faire le contraire de ce que leurs pères ont fait il y a 2000 ans.

Malheureusement pour eux et heureusement pour nous, Jésus de Nazareth n’était pas un juif ordinaire, et il n’y a qu’à regarder son rayonnement mondial pour le comprendre! Il faut regarder son impact sur l’histoire du monde, qui à lui seul devrait les réjouir et leur faire comprendre 2000 ans après, qu’ils ont manqué le rendez-vous avec le vrai Machiah ou Messie, que le Machiah que leurs rabbins attendent ne peut qu’être un faux, à savoir l’Antichrist, l’incarnation même de Lucifer.

Qui aime dit la vérité, et ce que je dis là est la vérité qu’il faut dire sur Israël et les juifs, et dont la portée va au-delà d’eux, la portée est universelle. C’est donc l’amour divin qui parle, mais bien sûr, refugiés dans leur posture de victimes éternelles, et pour les plus maléfiques d’entre eux dans leurs excuses et prétextes pour continuer leurs projets néfastes pour leur peuple et pour le monde, ils ne manqueront pas traiter les vérités que je dis de propos « antisémites ».

Et la vérité est aussi que les actions et le comportement de beaucoup juifs en France et dans le monde (nous aurons l’occasion de le développer, de le montrer) sont de nature à provoquer et à alimenter des sentiments « antisémites », même chez des philosémites (ceux qui aiment les juifs, l’histoire et la civilisation juive), et à plus forte raison chez des gens indifférents jusque là. Et ces mauvais juifs, comme par exemple, pour les cas français: les Attali, les BHL, les Finkielkraut, et j’en passe, ainsi que beaucoup de figures moins élitistes à divers postes clefs dans tous les domaines en politique, dans l’univers médiatique (tels par exemple les Patrick Cohen), du divertissement, du business, etc., ainsi que leurs servants ou lèche-bottes, ces mauvais juifs qui souvent se caractérisent par une arrogance sans borne, font même exprès de rendre les gens antisémites. Car cela leur sert de prétexte, cela leur sert à détourner les projecteurs de leurs actions pour les porter sur leur judéité, en disant que c’est celle-ci qu’on déteste, alors que c’est bien leurs actions et leurs attitudes et postures que l’on déteste. Cela leur permet de fédérer tous les juifs, et à dire: « On nous déteste parce qu’on est juif ».

En ce qui me concerne, moi un noir, pendant très longtemps, je me pose une simple question: « A quoi on reconnaît physiquement que quelqu’un est juif? » Je veux dire, si quelqu’un porte une kippa ou un chapeau de rabbin, j’étais capable de dire qu’il est juif. A part ça, pendant très longtemps, j’étais incapable de deviner que quelqu’un est juif, et jusqu’à présent je ne cesse d’être constamment étonné quand on m’apprend qu’une certaine personne publique, que je connais depuis longtemps, est juive. Si on ne me le dit pas, ou si je ne le lis pas quelqu’un part, en règle très générale je suis incapable de dire juste en la regardant physiquement, que cette personne est juive.

Par contre, je n’a nullement besoin qu’on m’apprenne à reconnaître une personne arrogante, qui a une mauvaise attitude, qui a une mauvaise idéologie, une mauvaise politique, qui travaille à un mauvais projet pour la société, pour la France et pour le monde. Bref une personne qui incarne une forme ou une autre du mal, de tout ce que je ne supporte pas. […]

Hubertelie.

A lire aussi, les autres articles de la section Politique et Société :

/730-politique-societe/

Retour au plan du site :

/plan-du-site-alternation/

 

Auteur : AbbyEve

J'étudie la Science de l'Univers TOTAL, ma grande Révélation : le Paradis perdu et Retrouvé, le Paradigme de l'ALTERNATION.

22 réflexions sur « Le vrai « Téchouva » ou « Repentance » c’est la repentance collective des juifs quant à l’assassinat de Jésus, le Messie. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :